Bonjour à vous tous et toutes qui avez daigné rester assez longtemps sur notre site pour aboutir ici, à l’école Filisofik.Photographe Filisofik studio l'école photo Filisofik

Comme vous pouvez probablement le deviner, à l’école photo Filisofik vous trouverez les techniques et les connaissances que nous avons acquises avec le temps.
Entre autre, l’importance de se mettre au bon niveau, de considérer l’arrière-plan, de se stabiliser, de connaitre son matériel et plus encore.
C’est avec joie que je vous les partage!
On me dit parfois « Mais, tu donnes tes trucs!? Les gens n’auront plus besoin de tes services de photographe! »
Je leur réponds oui et non.

Avec le Savoir ne viennent pas automatiquement les Capacités. Avec les Capacités ne vient pas nécessairement la Volonté de passer à l’action.

En plus du déplacement, des rencontres conseils, du transport d’équipement et de son entretien, des relations clients, de la comptabilité, du marketing du travail de photographe lui-même et j’en passe. Une heure de présence le jour d’un événement nous demande habituellement au moins quatre heures d’ouvrage de bureau. Puis trier, traiter, modifier, ajuster, peaufiner… ça vous tente encore de faire tout ce travail pour le plaisir sans être payé?

Ce n’est pas que de l’art que je vends.

Il n’y a pas de truc ni d’astuce qui peut remplacer tout ça. Seulement un travail assidu et c’est ça être un photographe professionnel. Ce n’est pas simplement d’appuyer sur un bouton. Je ne vous cache pas que si vous achetez le dernier cri en terme d’équipement photo vous obtiendrez d’excellentes photos dans de bonnes conditions de lumières. Mais comment réagira ce beau matériel quand la lumière vient qu’à manquer? Ou quand elle est capricieuse ou irradiante? Est-ce que l’oncle ou le voisin qui possèdent ce bel appareil passera réellement autant d’heure à les ajuster? Quarante, cinquante, voir même soixante en comptant la journée et les extra. Corriger les photos et obtenir ainsi un produit fini pour un mariage?
J’en doute.

Les photographes professionnels d’antan passaient des heures interminables dans la chambre noire afin d’ajuster et de peaufiner des négatifs. De nos jours, les photographes professionnels passent des heures interminables dans la chambre de lumière (lightroom…ou photoshop) afin d’obtenir un produit digne de ce nom à partir de RAW.

Bref, je ne peux pas offrir ce genre de services sans en charger le prix. Et ceux qui l’offrent gratuitement ou à un prix dérisoire sont loin d’offrir la qualité que j’obtiens au final. Ils n’en ont pas le temps et ce malgré tous les trucs et connaissances en photo que je pourrai partager ici.

Si, toutefois, je peux former des photographes amateurs qui pourront rendre des services de meilleure qualité à des gens qui ne peuvent se permettre les services d’un photographe professionnel, j’en serais bien heureux.
De plus, j’en profite par la même occasion pour vous faire connaitre davantage mon métier.
Enfin, au final ce qui en résultera, c’est un monde un peu plus lumineux, plus beau et plus généreux.

 

Bienvenu à l’école photo Filisofik

 

Souriez et le monde vous sourira!