Le photographe de Filisofik studio qui lit son manuelLire le manuel de son APN (appareil photo numérique) c’est une très bonne première étape.

Lire son manuel c’est long, on comprends pas tout du premier coup à cause des termes qu’on connais pas et généralement on fini pas se dire « Ha pire shnoute, je vais le mettre sur automatique, c’est trop compliqué…)

Faites pas ça!

Comprendre son appareil et les dizaines de « pitons » qui le compose, c’est s’ouvrir un monde de possibilités!

Pouvoir le contrôler en mode manuel c’est la première étape. Pour ça il faut comprendre les bases de la photographie. J’en parle –>ici!
Au début ce n’est pas instinctif, mais croyez-moi, ça le devient vite!
Bien sûr, il faut que vous vous pratiquiez.
Si vous ne prenez des photos qu’une fois aux trois mois, vous n’avancerez pas.
Je vous conseille de dépoussiérer votre appareil photo une fois par semaine si vous voulez développer vos aptitudes.

Contrôle de l’image

Et puis ensuite, si vous n’utilisez pas de programme d’ajustement comme Lightroom ou Photoshop d’Adobe, vous apprécierez beaucoup de savoir qu’il y a un endroit pour ajuster le contrôle de l’image. Contraste, luminosité, saturation, hue, etc!
Directement de l’appareil, vous pourrez donner une touche personnelle à vos photos.
Vous pouvez même les éditer directement sur votre petit écran après la capture (avec certaines limites bien sûr).
Au début vous aurez peut-être tendance à exagérer, mais vous vous raffinerez avec le temps.

Balance des blancs

La balance des blancs est, selon-moi, le deuxième aspect à ne pas négliger si vous prenez vos photos en jpeg.
Des photos jaunes ou bleus, ce n’est pas très esthétique.
Le mode automatique fonctionne souvent très bien, mais il peut être ajuster si on dénote une tendance d’un côté ou de l’autre.
Si on voit que l’appareil ne comprends vraiment pas la lumière ambiante, ce qui peut arriver si il y a plusieurs sources différentes, alors c’est là que ça devient pratique de savoir comment utiliser le mode manuel ou les modes ambiances.

Infos, heures, dates

Ben oui, si vous prenez beaucoup de photos, ça aide qu’elles soient bien classé.
Si votre appareil est mal ajusté vous prendrez des photo de l’an 3000 ou selon le fuseau horaire de l’Australie alors qu’on est au Québec.

Et vous pouvez cacher votre signature dans les donnés numériques de vos photos.
Pratique si vous voulez prouver qu’une photo vous appartient.

Gèrer l’autofocus et la mesure d’exposition

Trèèès pratique!
Je prends personnellement mes photos avec un autofocus central avec une mesure d’exposition minimale (ce qui veut dire que l’appareil me donne la mesure d’exposition à partir de mon petit point de focus).
Mais vous pouvez préférer le focus à multi-point, surtout si ça bouge beaucoup.
Une mesure d’exposition matricielle peut aussi être plus confortable lorsqu’on débute en mode manuel.
Vous feriez bien de connaitre la différence entre l’AF-A, l’AF-S et l’AF-C

Et quand vous aurez abdiqué en disant « ok, je vais aller le lire mon manuel… » et que vous l’aurez fait, je vous parlerai du « BBF »!

Allez hop, sortez-moi ça du tiroir ce manuel là!

Dans d’autres articles je vous décortiquerai quelques-uns de ces termes inconnus et leurs applications.

Pour d’autres conseils, visitez ma section école!
Si vous aimez mes articles, suivez-moi aussi sur Facebook!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *